Stichting Burnout - Wallonie
   Home - Start
Choisissez un sujet
Qu'est-ce que le burnout?
Différence entre le burnout et ....
Evaluer si vous êtes en burnout: test
Programme burnout
Situations typiques de burnout
Qui paye?

Encore plus au sujet

Société et contact


Qu'est-ce que le burnout? (1)

Le burnout est une situation (ou menace) d'épuisement émotionnel suite aux interactions humaines. L'épuisement émotionnel est souvent suivi de "dépersonnalisation" ou de cynisme et d'une diminution de la confiance en ses propres capacités.

Avec cette définition, nous emboîtons le pas au docteur Christina Maslach, l'une des premières scientifiques dans le domaine du burnout.

Voici d'autres scientifiques connus qui se sont penchés sur le burnout:

- Christina Maslach

- Pines

- Paine

- Golebiewksi

- Burich

- Leiter

- Schaufeli (Pays-Bas)


Dans le guide médical des questions psychiques, le DSM-IV (Diagnostic and Statistical Manual of Mental Disorders), le burnout est repris dans les troubles de l'adaptation (pensées névrotiques) et est notamment la conséquence de ce qui suit :

- événements (traumatiques) non traités

- schéma de pensée obstinément destructif

- vigilance permanente et prolongée ou stress chronique.


Les médecins du travail l'évaluent volontiers en recourant au test 4DKL, les psychologues aux tests MBI (échelle Maslach de Burnout) et SCL-90.

Il y a plusieur de façons de catégoriser 'burnout', mais ci-dessous vous trouver déja trois façons: intrapsychique, interpersonnel et existentiel. Dans la majorité des cas, le burnout est interpersonnel: c'est le contact intensif avec des autres personnes qui ne correspond pas a vôtre besoins et vous épuit, professionellement.

1) Le burnout peut être INTRAPSYCHIQUE: la pression et la fatigue se situent "dans la tête". L'expression de ce qui s'embrouille dans la tête, l'élaboration de listes et les discussions s'en servant de points de départ permettent une clarification.

Le burnout a une lourde composante émotionnelle, mais lorsqu'on réalise ce qui se passe et qu'on y met de l'ordre sur papier, une part de l'émotion peut être évacuée en tant qu'irrationnelle.

2) Le burnout peut être INTERPERSONNEL. C'est généralement le cas: à cause de l'augmentation de la surpopulation et de l'accroissement des possibilités de contact par voie électronique, on n'est en fait jamais "au calme". On peut être dérangé à tout moment, ou d'autres peuvent constamment vous juger et vous imposer des exigences. Et s'ils ne le font pas, votre propre cerveau peut faire une projection des exigences fixées par autrui, et l'on peut "encore devenir plus fou" lorsque le contact avec l'environnement est interrompu.

Les intérêts peuvent souvent être contradictoires d'une personne à l'autre sans qu'on l'exprime. Cela peut avoir pour conséquence qu'on se sente chaque fois obligé de prendre des initiatives qui sont vouées à l'échec. Une sorte de supplice de Sisyphe, sans fin.

3) Le burnout peut aussi être EXISTENTIEL. On a définitivement dit adieu à l'État-providence, du moins aux Pays-Bas. À partir d'un certain âge, nombreux sont ceux qui ne s'en sortent plus; ils sont pour ainsi dire exclus par les privilégiés, se sentent par conséquent coupables de "ne plus en faire partie" et ensuite "vidés" (pensez aux chômeurs qui se trouvent dans les bases de données de sociétés de recouvrement). L'homme a perdu son ancienne liberté de chasseur et d'agriculteur, où il pouvait régler lui-même sa vie. Il n'y a plus de terres libres pour chasser, cultiver ou construire sa propre maison à sa guise. Celui qui manque alors d'espace, de repos, de continuité, de nourriture, de détente, de sécurité, peut aussi subir un burnout. Mais l'ennui, c'est que la société est organisée de manière telle que cette situation ne peut changer en rien à moins que les personnes touchées ne puissent recevoir ou gagner plus d'argent.

De nombreuses personnes relevant de l'armenwet (loi néerlandaise relative à l'indigence) sont en burnout (et il n'y a rien à y faire, sauf leur fournir plus de moyens financiers).

info@burnout.be


 


Stichting Burnout: les spécialistes internationaux de burnout en Europe